Historique

François Delsarte

(1811-1871)

Le jeune François Delsarte se destine à une carrière de chanteur et de comédien. Mais très vite, il remet en question la pédagogie de ses professeurs de chant qu’il juge responsables de l’altération de sa voix, et celle de ses professeurs d’art dramatique qui enseignent selon lui une expression des sentiments sans rapport avec la réalité physique, émotionnelle et psychologique de l’être humain.

Delsarte se lance alors dans une recherche passionnée. Il observe le comportement mimique, gestuel et vocal de ses semblables. Il étudie l’anatomie et la physiologie. Il analyse, décompose et codifie mouvements, gestes et postures en s’efforçant de repérer les émotions et les états intérieurs avec lesquels ils coïncident.

Grâce à des allers-retours constants entre observation pragmatique et réflexion théorique, il élabore peu à peu un système philosophique complexe auquel il adosse un travail corporel et vocal concret qu’il peaufine et enseigne pendant près de 40 ans, aux orateurs, aux comédiens et aux chanteurs, professionnels ou amateurs.

Il ne s’agit donc pas à proprement parlé d’une gymnastique, mais Delsarte énonce néanmoins certains principes qui fondent aujourd’hui encore l’éducation somatique : prise en compte de l’unité corps/esprit, développement de la conscience corporelle, mobilisations articulaires fines, jeux entre tonicité et détente musculaires, utilisation de la pesanteur, recherche de la qualité du geste, présence à soi-même.

” Le corps de l’Homme,
ce diamant de la création,
est l’alphabet universel
de l’encyclopédie du monde”
François Delsarte

Facebook
Facebook